пятница, 13 ноября 2009 г.

La journée du Chagrin et de la Non-Réconciliation

Le 7 novembre, partout dans le monde, des Russes de tous les âges et de toutes conditions sociales ont fait mémoire du jour de Chagrin et de la Non-Reconciliation, suivant l’anniversaire du Coup d’Etat de 1917 au cours duquel les communistes ont pris le pouvoir en Russie. Plus de 30 millions de personnes en Russie ont été victimes du régime communiste entre 1917 et 1991. Cette période comprend les actes de répression perpétrés par Lénine, Staline, puis celles qui ont été perpétrées après la mort de Staline en 1953.
Le 7 novembre 2009, l’Union-Ordre Impériale Russe a organisé à Saint Pétersbourg à minuit, un service de requiem à proximité de la tombe du Cadet Vladimir Alexandrovich, qui a été tué par les communistes le 12 novembre 1917 en résistant au coup d’état. Plus tard, à 15 heures, une manifestation s’est tenu Place de la Trinité. L’Union-Ordre Impériale Russe accompagnée d’autres organisations anticommunistes, ont adressé une pétition à l’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe et à l’OSCE (Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe). Dans cette pétition, les Monarchistes Russes ont proposé de proclamer le 7 novembre comme étant la Journée Internationale du Souvenir des Victimes du Communisme.
Le même jour, à Moscou, l’Union-Ordre Impériale Russe et le Parti « Grande Russie » ont organisé une conférence autour de la thématique « Le Tsar a-t-il abdiqué ? ». Il y a eu plus de 120 participants à cette conférence. Les participants ont discuté du fait de savoir si l’acte d’abdication du Tsar était ou non un faux ou si le Tsar avait signé l’acte lui-même. Même dans l’hypothèse où le Tsar aurait signé, cet acte était illégal et n’aurait eu aucun effet de Droit. L’idée directrice de la conférence était de porter attention au fait que le Tsar n’avait pas cessé de servir l’idée monarchiste et qu’il n’avait pas trahi la Russie et son serment prêté en 1613. Aujourd’hui, nombreux sont les gens en Russie qui se souviennent de l’autosacrifice du Saint Tsar, et sont prêts à servir actuellement ses Héritiers Légaux, en la personne du Chef de la Maison Impériale Russe, la Grande-duchesse Maria Vladimirovna.

Le Secrétariat du Commandeur de l’Union-Ordre Impériale Russe

Suite de la Célébration du 80ème Anniversaire de l’Union-Ordre Impériale Russe

La Fête du 80ème Anniversaire de l’Union-Ordre Impériale Russe a continuée le 31 octobre 2009 à Saint Petersbourg.
A minuit, le Commandeur de l’Ordre, M George Fedoroff à tiré une salve à partir de la Forteresse Saint Pierre et Paul de Saint Pétersbourg. Après cette salve, le carillon de la forteresse a joué la mélodie de l’Hymne de l’Empire Russe « Dieu bénisse le Tsar ». Les couleurs ont ensuite été hissées par les soldats de la garnison de la forteresse.
Ensuite les monarchistes se sont rendus au Caveau de la Famille Impériale en la Cathédrale Saint Pierre et Paul. Des bougies ont été allumées près des tombes de l’Empereur en exil Kirill I (1924-1938) et celle du Chef de la Maison Impériale Russe le Grand Duc Vladimir Kirillovich (1938-1992).
A 15 heures, le Commandeur de l’Ordre, M George Fedoroff, Secrétaire-Général de l’Ordre, M Andrei Sorokine et M Boris Turovskiy, membre du Conseil Suprême de l’Ordre, ont participé à la conférence de presse tenue au Palais Mathilda Kchesinskaya, au cours de laquelle ont été évoqués devant les journalistes les principaux évènements et étapes de l’histoire de l’Union-Ordre Impériale Russe ainsi que les projets à venir.
Une réception à destination des invités d’honneur a été organisée au Palais Mathilda Kchesinskaya.

Le Secrétariat du Commandeur de l’Union-Ordre Impériale Russe

Thanks

The Russian Imperial Union-Order thanks our friends from France,from the International Monarchists Conference for their help in translation of the RIU-O news into French.

воскресенье, 8 ноября 2009 г.

THE DAY OF GRIEF AND IRRECONCILABILITY

You may read this news with photos following this link.

On 7 November all over the world Russians of different ages and social status remember the Day of Grief and Irreconcilability, the following anniversary of October coup-d’état of 1917, when communists seized power in Russia. More than 30 million people in Russia became victims of the communists’ regime from 1917 to 1991, including the time of the Lenin’s repressions, the Stalin’s repressions, the repressions which were continued after Stalin’s death in 1953.
On 7 November 2009 the Russian Imperial Union-Order organised in Saint Petersburg at 12 p.m. requiem service near the grave of cadet Vladimir Alexandrovich, who was killed by communists on 12 November 1917 trying to resist to the coup-d’état. Then at 3 p.m. at the Trinity Square the demonstration was held. The Russian Imperial Union-Order and other anticommunists’ organisations directed their petition to the PACE and the OSCE. In the petition Russian monarchists propose to proclaim 7 November the International Day to Remember the Victims of Communism.
The same day in Moscow the Russian Imperial Union-Order and the party “Great Russia” organised the conference “Did the Tsar abdicate?” More than 120 came to participate in the conference. The participants discussed whether the abdication act of Tsar Nicolas II was a forgery or the Tsar signed the act himself. In discussion arguments pro et contra both versions were announced. Even if the act was signed by the Tsar himself, that act was illegal and had no judicial power. The main idea of the conference was to pay attention that the Tsar didn’t stop to serve to the monarchical idea and didn’t betray Russia and the oath of 1613. Now there are a lot of people in Russia, who remember about the self-sacrifice of the Saint Tsar and are ready to serve to His Legal Heirs, now, the Head of the Russian Imperial House Grand Duchess Maria Vladimirovna.
Chancellery of the Commander of the RIU-O

среда, 4 ноября 2009 г.

The RIU-O continues to celebrate its 80 Anniversary

The celebrations dedicated to the 80th Anniversary of the Russian Imperial Union-Order were continued on 31 October 2009 in Saint Petersburg.
At 12 p.m. o’clock the Commander of the RIU-O Sir George Fedoroff took a shot from a gun of the St. Peter and Paul’s fortress of Saint Petersburg. After the shot carillon of the fortress’ clock played the melody of the Hymn of the Russian Empire “God, Bless the Tsar”. Then trooping the colour by the soldiers of the fortress’ garrison was made. [To read more and to look photos]